Astro Universe X : L'infinité de l'imagination à travers son art

Astro Universe X : L'infinité de l'imagination à travers son art

Tout commence à Kolouch, quartier d’Oujda au Maroc. Astro Universe X, Simo de son vrai nom, façonne dès son enfance un monde peuplé de personnages. Aujourd’hui artiste 3D, les profondes discussions politiques et religieuses avec les anciens de sa ville ont constitué une source d’inspiration visuelle orientale qui s’entremêle avec celles d’artistes et réalisateurs emblématiques. Andreï Tarkovski, Luis Buñuel, Sandro Botticelli, Hassan Hajjaj, Salvador  Dalí - tant d’artistes qui contribuent à forger son travail, créant ainsi un univers artistique qui transcende les frontières et intègre une multitude d’expressions créatives. 

Son processus créatif

Une idée et un morceau de papier suffisent à Astro Universe X pour donner vie à sa créativité. Il perfectionne le concept, visualise le résultat et concrétise ses idées dans la 3D. Cette étape initiale marque alors le commencement de son cheminement artistique, où la distinction et la recherche constante de nouveauté sont au cœur de son travail. En témoigne son passage aux NFTs, qui, désormais intégrés à son œuvre, témoigne son désir de se distinguer, notamment dans le domaine du marketing.

Sun of Insight

Mais si l’on devait évoquer un projet qui l’a profondément marqué, ce serait Sun of Insight. Cette vidéo sur laquelle il a investi quatre mois de travail, a émergé d’un groupe d’idées découlant de recherches intensives sur le présent et les prédictions pour l’avenir sur le monde, offrant ainsi une perspective ultra-personnelle.

 


Porté par le désir d’inspirer et d’impacter ses pairs, Astro Universe X partage un message clair : l’art doit être une force influente, générant des idées singulières. Une aspiration profonde, laissant une empreinte motivante et incitant à explorer au-delà des conventions établies.

Vous pouvez retrouver le travail d'Astro Universe X :

Sur Instagram : astrouniverse_x

Sur Behance : Astro Universe X

 

Écrit par Camille Noel Djaleb (cosycam