Comment vivre de la photo/vidéo en 2024 ? (Stratégies, Astuces & Opportunités..)

Comment vivre de la photo/vidéo en 2024 ? (Stratégies, Astuces & Opportunités..)

Vivre de la photo et de la vidéo en 2024, c'est un rêve qui peut devenir réalité avec les bonnes stratégies et une dose de passion. Alors, comment faire pour transformer cette passion en métier ?

Déjà, soyons clairs : être photographe ou vidéaste, c'est être entrepreneur.

Tu dois enfiler plusieurs casquettes : artiste, marketeur, comptable, et bien d'autres encore. Si ça te fait peur, rappelle-toi que l'échec fait partie intégrante de la réussite. Il faut oser, se lancer, et accepter de se tromper pour mieux rebondir.

Quand tu débutes, il est essentiel de créer un portfolio solide. Pour ça, n'hésite pas à proposer quelques projets gratuits ou à tarif réduit, mais fais attention à ne pas casser le marché. Il s'agit de montrer ce que tu sais faire et de te faire connaître. Par exemple, fais des shootings pour tes amis, immortalise des événements locaux, et crée du contenu personnel. Tout ça, c'est du contenu que tu pourras montrer à de potentiels clients.

La retouche photo et la post-production vidéo représentent 50 % du travail. C'est là que tu vas pouvoir vraiment te démarquer. Une bonne retouche peut transformer une photo banale en une œuvre d'art. C'est un aspect crucial sur lequel tu dois vraiment te former et pratiquer.

Ensuite, il faut se faire un réseau. Collabore avec d'autres créateurs, des marques locales, des événements. Chaque projet est une opportunité de rencontrer des gens et de se faire recommander. Participe à des workshops, des événements de networking, et surtout, sois présent en ligne. Publie régulièrement sur les réseaux sociaux, interagis avec ta communauté, et montre ce que tu sais faire.

Diversifie tes compétences. Ne te cantonne pas à un seul type de photo ou de vidéo. Expérimente le portrait, le paysage, l'événementiel, la mode. Ça te permet de découvrir ce que tu aimes vraiment et de ne pas mettre tous tes œufs dans le même panier. En période de crise comme le Covid, ceux qui avaient diversifié leurs activités s'en sont mieux sortis.

Enfin, il ne faut pas avoir peur d'investir dans du matériel au fur et à mesure que tu progresses. Au début, un équipement de base suffit, mais rapidement, il faudra upgrader pour pouvoir répondre aux demandes plus exigeantes et offrir une meilleure qualité.

Le marché de la photo et de la vidéo n'est pas bouché.

Il y a toujours de la place pour ceux qui apportent quelque chose de nouveau, qui osent se démarquer et qui sont prêts à travailler dur. Alors, lance-toi, expérimente, et surtout, reste fidèle à ta vision artistique.