No-Code

Peut-on réellement scaler un saas en No-Code ?

Peut-on réellement scaler un saas en No-Code ?

Juho Makkonen, cofondateur de Sharetribe, partage ses leçons apprises en construisant une solution sans code que la plupart de ses clients ont fini par dépasser. Il soulève un problème majeur avec les outils sans code : leur manque de scalabilité. Tôt ou tard, les fondateurs se heurtent à des limites, incapables de développer certaines fonctionnalités sans se tourner vers le codage. Makkonen a passé dix ans à développer une solution de marché sans code, constatant que presque tous ses clients finissaient par opter pour un développement sur mesure.

Les Limites du Sans Code

Makkonen identifie trois raisons principales pour lesquelles le sans code ne permet pas de passer les premières étapes de développement d'une entreprise :

  1. Limites des Outils Sans Code : Même les meilleurs outils ont leurs limites. Les fondateurs rencontrent inévitablement des fonctionnalités qu'ils ne peuvent pas construire sans code.
  2. Verrouillage par les Plateformes : Lorsqu'une limite est atteinte, il n'y a d'autre choix que de reconstruire le produit depuis zéro.
  3. Changement des Termes par les Plateformes : Les outils sans code peuvent changer leurs conditions à tout moment, ce qui peut être préjudiciable pour les fondateurs.

Solutions Proposées

Malgré ces défis, Makkonen suggère plusieurs approches pour les fondateurs sans compétences en codage :

  • Utiliser le Sans Code pour des Outils Adjacents ou Internes : Idéal pour construire des sites web marketing ou des tableaux de bord administratifs.
  • Choisir le Sans Code pour Votre MVP : Les outils sans code sont excellents pour valider des idées et construire des prototypes rapidement.
  • Opter pour une Approche API-First avec Sans Code : Certains outils sans code permettent des extensions via codage, offrant le meilleur des deux mondes.

Réflexions Finales

Makkonen conclut que la plupart des fondateurs en phase initiale ne devraient pas s'inquiéter de la scalabilité des outils sans code. Leur produit principal n'étant pas la technologie, ils peuvent construire des outils complémentaires en toute sécurité avec des solutions sans code. Pour les MVPs et prototypes, le sans code est souvent la meilleure option, permettant d'apprendre et d'itérer rapidement. L'avenir du sans code, selon Makkonen, réside dans les plateformes API-first, qui combinent les avantages du codage et du sans code, une bonne nouvelle pour les fondateurs solo et les petites équipes.