8 Beatmakers/Samplemakers à suivre en 2023 (PART.2)

8 Beatmakers/Samplemakers à suivre en 2023 (PART.2)

1. DOFLA : DES COLLABORATIONS ET UNE ÉVOLUTION CONSTANTE

 

 

Dofla, un jeune compositeur de Marseille âgé de 18 ans, a découvert sa passion pour la production musicale par hasard en 2020. Ayant déjà pratiqué la batterie depuis l'âge de 6 ans, il n'avait jamais pensé créer sa propre musique. 

Cependant, lorsque son cousin lui a montré FL Studio, Dofla a été immédiatement séduit par cette nouvelle expérience.

Dofla a commencé à produire petit à petit et a d'abord publié des type beats sur YouTube. Au fil de son apprentissage, il a fait des rencontres qui ont accéléré son ascension. 

En 2021, C’est là qu’il rencontre ses collaborateurs actuels, tous les membres du collectif “Les Diezz”, notamment Tsukii, Brido, Guyzzi, Thresu et Greg Josse. Cette année-là, Dofla a connu une grande évolution en se connectant avec d'autres artistes et en obtenant ses premiers placements.

En ce qui concerne les influences musicales de Dofla, il les doit essentiellement à ses parents et à sa famille. En effet, il écoute une grande variété de genres musicaux et apprécie divers groupes tels que les Red Hot Chili Peppers, Gorillaz, System of a Down, Radiohead et Muse. 

C'est seulement en 2015/2016 qu'il s'intéresse davantage au rap, notamment aux artistes américains émergents de la scène SoundCloud, ainsi qu'aux rappeurs français tels que PNL et SCH.

 

 

 

 

 

2. DADDYJO : L’AVENIR D’UN BEATMAKER NAÎT

 

Daddyjo, originaire de Paris, est un compositeur musical qui a travaillé avec plusieurs artistes tels que 1pliké, Chily, Joysad, Tiakola, J9ueve et Thahomey.

Bien que sa passion pour la composition musicale n'ait commencé que récemment en janvier 2021, Daddyjo a rapidement été passionné par ce domaine. En plus de composer, il joue également de la batterie et un peu de piano, qu'il a appris en autodidacte à l'église petit, et a récemment commencé à jouer de la guitare.

Ayant grandi dans une famille ivoirienne en partie composée de musiciens, Daddyjo a toujours été immergé dans l'univers de la musique. Ses goûts musicaux se sont principalement orientés vers la musique classique, le coupé décalé, ainsi que le rap américain et français. 

Bien qu'il n'ait pas de source d'inspiration précise pour ses productions actuelles, il admire beaucoup Kanye West et Ryan Leslie.

Grâce à la plateforme Discord, Daddyjo a rapidement accéléré son art en bénéficiant des conseils de personnes plus expérimentées que lui. Il a également développé de solides relations professionnelles et amicales avec des collaborateurs rencontrés sur cette plateforme, avec qui il travaille toujours aujourd'hui.

 

 

 

 

 

 3. MEDAMS L’ART D’UNE MUSIQUE VERSATILE

 

 

Medams, jeune artiste de 21 ans originaire de la Bretagne, a commencé à produire de la musique après le deuxième confinement lorsqu'il a enfin eu un ordinateur adapté à cet effet à l'âge de 19 ans. Depuis, il s'est enfermé jour et nuit sur FL Studio, se consacrant à sa passion pendant deux ans.

En termes d'influence, il mentionne principalement Laylow et le rap underground français et américain. Plus récemment, il s'inspire de Lunchbox, Redda, Benjicold et Brakence, qu'il écoute beaucoup.

Medams a travaillé en solo pendant un an avant de fonder, avec Mute, “EMPHASIS”, un collectif qui a accéléré son parcours.

Il a également rencontré Amxnium avec qui il a produit environ 60% de ses productions. Il collabore actuellement avec Subtik et Htrip, avec qui il travaille beaucoup.

En matière de sound design, il est très minutieux et s'est associé à Trois et Esper pour développer une sonorité unique. 

En termes de style, il touche à tout, de la trap simple à la supertrap, en passant par l'hyperpop/core, l'électro/techno et même les sons expérimentaux.

En dehors de la musique, Medams se fait discret mais travaille avec de nombreux artistes, des plus gros aux plus petits.

 

 

 

 

 

 4. ZIRCONIUM : DE GARAGEBAND À LA CRÉATION DE SON PROPRE STYLE

 

 

Zirconium, jeune producteur de 17 ans et originaire de Tourcoing, a commencé à faire de la musique pendant le confinement.

Ne sachant pas quoi faire de ces journées, il décide de s'installer devant GarageBand sur sa vieille tablette pour tuer le temps. 

Plus tard, il a eu un ordinateur et a commencé à utiliser FL Studio, un logiciel de production musicale. Au début, Zirconium a fait la connaissance de plusieurs artistes, dont @sl16.16, avec qui il a collaboré pour ses premières productions et le collectif HeavyBounceClub dont il fait maintenant partie.

Il y a environ un an, Zirconium a voulu élargir ses horizons musicaux et s'est mis à écouter de nouvelles sonorités sur SoundCloud, notamment du future beat, de la DnB et de la jungle. Il a commencé à développer son propre style musical à partir de là. 

Bien qu'il ne puisse pas décrire son style de musique précisément, il s'efforce de proposer des sonorités très diversifiées tout en gardant une structure spontanée dans ses compositions. 

Zirconium poursuit son parcours musical et espère continuer à développer son style et à collaborer avec d'autres artistes.

 

Instagram Zirconium

 

 

 

 

5. BJAY : L’ASCENSION D’UN JEUNE PRODIGE PAR UNE MUSIQUE À SON IMAGE

 

Bjay, 18 ans et originaire de Brest, a découvert sa passion pour la musique à un jeune âge en jouant de la batterie avec son cousin qui était guitariste. Un jour, son cousin l'a initié au beatmaking en partageant ses propres productions avec lui. 

Bjay s'est alors mis sérieusement à créer sa propre musique et a investi dans du matériel pour composer dans sa chambre. Il a exploré différents genres musicaux tels que l'électro, la trap, la drill et le RnB avant de trouver son propre style musical.

Le jeune artiste décida de partager ses créations sur sa chaîne YouTube, ce qui lui a permis de se faire connaître progressivement. Il a également ouvert un compte Instagram, qui lui a donné l'opportunité de rencontrer d'autres beatmakers avec lesquels il a collaboré, notamment Aureo et GBZ. Cette expérience a ouvert de nouveaux horizons pour Bjay et l'a encouragé à créer des prods toujours plus expérimentales et originales.

Bjay a également établi des connexions avec des rappeurs, en particulier Owen, qui travaille avec lui et le manage. 

Aujourd’hui, il est dans l’optique de créer des morceaux à son image et d’aller au-delà des placements pour avoir une réelle direction artistique à travers des futurs singles et projets, tout en continuant d’alimenter sa chaîne YouTube pour prendre en visibilité.

 

 

 

 

 

 6. MADJ : “QUE DU SPORT”

 

Lucas, 24 ans, est un compositeur Parisien, connu sous le nom de Madj, il travaille dans l'industrie musicale depuis maintenant cinq ans. Il commence à faire des prods pour un petit collectif de rap avant de découvrir l'univers de la musique SoundCloud.

Depuis, il travaille principalement dans le paysage rap français, en collaborant avec une multitude d'autres artistes. Il sort également ses propres projets, principalement dans le style instrumental, mais aussi avec quelques apparitions vocales.

En 2020, Madj a sorti son premier projet instrumental intitulé “Journey”, qui avait pour thème l'espace. Il sort ensuite un EP en collaboration avec cinq artistes interprètes, appelé “Plasma”, qui a été suivi la même année par un petit EP de remix RnB/Trapsoul, uniquement disponible sur SoundCloud, nommé “Deep Views”.

En 2022, il a sorti “HALF”, un EP instrumental avec des apparitions vocales et des collaborations avec ses amis beatmakers.

Lucas a de nombreuses sources d’inspiration plus ou moins volatiles telles que Michael Jackson, Kaytranada, Sam Gellaitry, Josman, Hamza et le hip-hop en général, ainsi que les gens avec qui il travaille. 


Madj : “Ma musique, je souhaite juste qu’elle soit le reflet de ma personnalité, qu’elle touche des gens, qu’ils puissent s’identifier, et finalement ne pas la travestir pour X ou Y mode/tendance, etc”.

Instagram Madj

 

 

 

 

7. EPSIA : LE PARCOURS D’UN JEUNE SAMPLEMAKERS

 

À Paris, un jeune prodige de la musique de 14 ans, nommé Epsia, a commencé à produire il y a environ deux ou trois ans. Il a commencé sur GarageBand avant de passer sur FL Studio. Il est ouvert à différents genres de musique tels que le rap, le R&B, le jazz, la soul, etc.

En ce qui concerne la composition, il aime créer différents styles de musique tels que des samples jazzy, des productions sombres ou mélancoliques, mais cela peut le limiter car cela ne lui permet pas de développer son propre style musical.

Actuellement, Epsia explore diverses options musicales et prend plaisir à créer, car pour lui, c'est ce qui compte le plus. Il a collaboré avec des samplemakers et des beatmakers du groupe : “Les Diezz”, tels que Brido, Thresu, Plana, etc. 

Dans ses productions, il ne cherche pas à transmettre un message particulier et laisse plutôt l'auditeur interpréter sa musique à son apparence.

Epsia a déjà réussi à se faire un nom dans la scène musicale parisienne, même s'il n'a que 14 ans. Il continue à travailler dur pour développer son propre style, sans se limiter à un seul genre de musique. 

On peut s'attendre à voir Epsia continuer à exceller dans la production musicale dans les années à venir.

 

 

 

 

 

8. KIDDY : DE SOUNCLOUD AU-DEVANT DE LA SCÈNE RAP FRANÇAISE

 

Kiddy, producteur de musique âgé de 19 ans, est une personnalité montante dans le monde de la production musicale. Avec sept années d'expérience dans l'industrie, il a commencé à créer des morceaux pour SoundCloud.

Ses productions étaient principalement de la musique électronique et de la trap, caractérisées par leur technicité poussée à l'extrême. Kiddy a passé beaucoup de temps à expérimenter avant de trouver son style artistique personnel.

Depuis le début de sa carrière, l'objectif de Kiddy a toujours été unique de créer des sons qui se démarquent des autres. Sur son compte SoundCloud, on peut trouver des morceaux plus expérimentaux qui subissent cette volonté de se démarquer. 

Actuellement, Kiddy travaille avec des artistes, principalement des rappeurs, pour faire connaître son style dans ce milieu. Il a déjà eu la chance de collaborer avec des artistes tels que Jul, Morad, Beeby, Yseult ou encore Leto, ce qui a permis à son nom de se faire connaître davantage dans l'industrie musicale.

Kiddy est un jeune producteur de musique talentueux qui a su trouver son style artistique personnel après de nombreuses années d'expérimentation. 

Avec des collaborations réussies, des artistes renommés, il est sur la bonne voie pour devenir une figure incontournable de la production musicale.

 

 

 

 

WRITE BY YEAZZY.

En lire plus

8 Beatmakers/Samplemakers à suivre en 2023 (PART.1)
"ÇA VA ALLER" de NeS, un concentré d'optimisme et de résilience

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.