Univers parallèles : Vivons-nous dans un Multivers ?

Univers parallèles : Vivons-nous dans un Multivers ?

Nous, les Terriens, sur notre petite planète bleue, ne nous sommes-nous pas tous ou presque déjà posés cette fameuse question au sujet de l'univers : la question à laquelle même les meilleurs télescopes n'ont pas de réponse et qui a de quoi donner le vertige. L'univers est-il infini ou s'arrête-t-il quelque part, ce qui impliquerait qu'il y ait quelque chose derrière ? C'est à devenir fou.

En théorie, tout porte à croire qu'il existe d'innombrables autres univers derrière le nôtre, une infinité d'univers. Et si ça ne vous paraît pas encore assez fou, d'autres questions se posent. Les mondes parallèles dans lesquels vivent nos doubles, peuvent-ils encore parler de science ?

Le multivers, les mondes parallèles, les lignes temporelles alternatives sont des thèmes récurrents dans la pop culture. Le film oscarisé "Doctor Strange" illustre un superhéros tiraillé entre plusieurs univers. La saga "Spider-Man: Across the Spider-Verse" montre l'homme araignée rencontrant de nombreux autres Spider-héros. Il existe même une carte du multivers des super-héros de DC Comics. Le multivers semble avoir été pensé pour alimenter notre imaginaire, mais qu'en est-il réellement de cette théorie ?

La science s'est sérieusement penchée sur la possibilité d'un multivers. Observations de l'univers, expérimentations, données... tout mène à la question : le multivers est-il une réalité ?

L'exploration de notre univers au-delà de ses limites observables est un travail de détective. L'indice numéro 1 est que l'horizon n'a pas de limite visible. Les télescopes spatiaux distinguent au moins 10 000 galaxies dans une minuscule portion de ciel, peu importe son orientation. Au total, cela donne au moins 200 milliards de galaxies, chacune composée d'autant d'étoiles. Entre ces galaxies incroyablement nombreuses, il y a une quantité inimaginable de vide.

Même le plus immense des univers doit avoir une fin, n'est-ce pas ? Mais à quoi pourrait ressembler cette fin ? Depuis la Terre, on ne peut distinguer tout l'univers, seulement une partie.

Si ce que nous voyons n'est qu'une petite partie de la réalité, quelle est la taille réelle de l'univers ? L'idée d'un univers infini est difficile à saisir pour le cerveau humain. Toutefois, si l'univers est infini, il pourrait y avoir des endroits où tout est comme ici, à l'exception de quelques différences mineures.

Pour mieux comprendre, prenons l'exemple d'un jeu de cartes. Les cartes ont un nombre limité de valeurs et de couleurs, comme la dame de cœur ou le roi de pique. Normalement, la quantité de cartes suffit pour que chaque partie soit différente. Mais si on joue à l'infini, les schémas répétitifs sont inévitables, car il y a un nombre limité de combinaisons dans le jeu de cartes.

Dans le jeu de cartes cosmique, il y a beaucoup plus de possibilités qu'au blackjack. On peut estimer à 10*10*122 le nombre de combinaisons de matière et d'énergie dans l'univers observable.

Avec autant de possibilités, la probabilité qu'une copie de notre planète se soit formée est peut-être encore plus faible que celle de voir un singe écrire Hamlet à la machine. Mais si l'infini est en jeu, cela doit arriver un jour. Si l'univers est infini, des doubles de nous-mêmes vivent forcément quelque part.

Des chercheurs remontent la piste d'un mécanisme qui pourrait produire des univers parallèles. La théorie de l'inflation éternelle, présentée par le physicien Alan Guth dans les années 1980, offre la meilleure explication à ce jour sur les débuts de l'évolution de notre univers. L'expansion ne connaît pas de fin. L'inflation cosmique crée des bulles à l'intérieur desquelles l'inflation s'arrête, et chacune de ces bulles est un univers à part.

Le multivers serait donc une sorte de pâtisserie cosmique où toutes les recettes seraient permises. Chaque univers pourrait avoir ses propres constantes fondamentales et ses propres règles. La nature mise sur la production en série. Ce qui fonctionne une fois se renouvelle sans cesse.

Le concept d'univers unique sera-t-il le prochain à tomber ? La découverte du multivers aurait-elle des conséquences aussi importantes que les découvertes de Galilée à son époque ?

Cependant, prouver l'existence du multivers dépasse la portée de nos télescopes. Les univers parallèles n'ont peut-être pas le même espace-temps et encore moins les mêmes constantes fondamentales que nous.

S'intéresser au multivers alors qu'on ne dispose d'aucune preuve est-il scientifique ? Nous avons longtemps considéré comme le centre de tout. Le concept d'univers unique pourrait être le prochain à être remis en question.

Article Inspiré par la vidéo réalisé sur ARTE :

En lire plus

Les hackers ont volé 2 milliards de cryptos en 2023
2023, l'Année la plus chaude jamais enregistrée

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.