CHARI : Portrait d'un artiste au confluent de la musique et de l'art

CHARI : Portrait d'un artiste au confluent de la musique et de l'art

Né à Tours et âgé de 22 ans, CHARI incarne avec brio le rôle de l'artiste complet, naviguant avec aisance entre les mondes de la peinture, du dessin, du graphisme et de la musique. Son histoire est celle d'une passion dévorante pour la création sous toutes ses formes, une quête incessante d'expression qui l'a conduit à embrasser un large éventail de médiums et de techniques. "Depuis petit, je dessine ou peint pour le plaisir. J'ai toujours cherché à créer, découvrir de nouveaux supports, apprendre de nouvelles techniques…" raconte CHARI. Son parcours académique en photographie n'est que le début d'un voyage qui l'a mené à façonner un univers visuel distinctif et captivant.

La rencontre avec Shap, un étudiant devenu par la suite un des ses meilleurs amis, est un véritable tournant dans sa vie. Shap, membre d'un groupe de rap, introduit CHARI à une nouvelle sphère de créativité : "En 2020, je rencontre un type à la fac qui devient par la suite un de mes meilleurs potes, Shap. Il me parle très vite de son groupe de rap et ça a été le début d’une grande aventure pour moi." Cette fusion des passions pour l'art visuel et la musique a donné naissance à une collaboration fructueuse, CHARI s'impliquant dans la direction artistique des clips, des couvertures d'albums et des visuels en tout genre pour le crew Karap.

L'acquisition d'un iPad marque une nouvelle étape dans sa démarche artistique, lui ouvrant les portes de la peinture numérique. CHARI s'épanouit dans ce nouvel espace de création, produisant des visuels réfléchis et polis pour le groupe et d'autres projets. "Par la suite, je me suis acheté un iPad, j'ai découvert le monde de la peinture numérique, et là, j'ai commencé à faire des visuels pour eux, bien plus réfléchis et clean."

Son talent ne reste pas inaperçu longtemps. Une opportunité se présente lorsque Shap lui fait part d'un concours pour la couverture d'un album organisé par Bushi. CHARI saisit cette chance sans hésiter et soumet une proposition qui, contre toute attente, est choisie après un vote du public et un revirement de situation. "Après le vote du public, et un retournement de situation, Bushi et son équipe sélectionnent finalement ma couverture, j'étais trop heureux."

Ce succès initial ouvre la porte à de nombreuses autres collaborations. Quelques mois plus tard, un label le contacte pour travailler sur la couverture d'un album pour Madzo, marquant le début d'une série de projets avec divers artistes.

CHARI continue de rencontrer, travailler et discuter avec de nombreux artistes, tissant un réseau dense de collaborations et de connexions créatives. "Et depuis tout ça, bah, j'ai rencontré, travaillé et discuté avec plein d'autres artistes et plein de liens se sont créés."

Pour CHARI, le chemin parcouru n'est pas seulement la réalisation d'une ambition professionnelle, mais l'accomplissement d'un rêve de vie : "C'est vraiment un kiff pour moi parce que c'est ce que j'ai toujours voulu faire finalement, travailler par passion, sans pression." Son histoire est une source d'inspiration pour ceux qui aspirent à vivre de leur art, démontrant que la passion, alliée à la persévérance, peut transformer les rêves en réalité.

Son instagram : https://www.instagram.com/char2.i/

Reading next

Mathieu Mathourais : L'Art de la polyvalence créative

Leave a comment

All comments are moderated before being published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.